la deuxième vie des déchets électroniques | shoppingmaroc.net


Le Luxembourg se veut pionnier dans le traitement manuel des déchets d’équipements électroniques. Une visite d’un centre de démontage «nouvelle génération» a eu lieu vendredi.

Cette structure unique développée par l’ASBL Ecotrel se trouve sur le site bettembourgeois de l’entreprise de recyclage Lamesch. Quatorze personnes s’y emploient à trier des pièces qui peuvent retrouver une seconde vie, répondant ainsi au principe de l’économie circulaire.

Pour Claude Turmes, le secrétaire d’État au Développement durable, le recyclage «est à la mode». Et pour illustrer cette parole, rien ne vaut la visite du centre de démontage «nouvelle génération» des déchets d’équipements électriques et électroniques, situé sur le site bettembourgeois de Lamesch, une entreprise bien connue au Grand-Duché, spécialisée justement dans la collecte, le tri, le recyclage, le traitement et l’élimination des déchets. Ce centre est divisé en deux halls. Le premier est dédié aux «gros appareils» (les machines à laver le linge et téléviseurs à tube cathodique) et le second aux petits appareils électroniques et électroménagers comme les grille-pains, sèche-cheveux, ordinateurs…



Petit détail et non des moindres, une friteuse jetée dans un centre de recyclage va d’abord à Colmar-Berg «pour que l’huile de friture soit traitée» puis elle revient à Bettembourg, nous explique Bernard Mottet, le directeur d’Ecotrel, l’association qui prend en charge la collecte et le recyclage des équipements de ce genre sur tout le territoire luxembourgeois. C’est cette ASBL qui a développé au cours des années ce concept de centre de démontage manuel. Et elle a comme partenaire la firme Lamesch. En tout, 14 personnes travaillent dans ce centre particulier. Certaines sont handicapées.

Les petits appareils sont démontés. Les câbles, les cartouches, les piles sont mis dans des bacs. Si un employé ne peut pas enlever un composant, il laisse «le suivant» le faire à sa place. Quand l’objet électronique est totalement démonté, il finit sa course dans une broyeuse.

6 000 tonnes d’appareils collectées

Certaines pièces comme les RAM d’ordinateur peuvent être réutilisées pour en intégrer d’autres plus tard. Et pour les disques durs se pose aussi la question de la protection des données. Mais ici pas de risque de voler quoi que ce soit. «Nous sommes conformes avec le RGPD», assure Bernard Mottet. Le déchet n’est pas considéré comme inutile, «c’est une ressource intéressante», fait encore remarquer le directeur d’Ecotrel.

Ce dernier dit qu’il veut faire «évoluer les recycling centers en service centers». En d’autres termes, si une personne arrive au centre de recyclage pour y déposer un appareil qu’elle juge cassé, elle pourra y trouver «une liste de réparateurs». S’il est hors d’usage, alors il se retrouvera dans un conteneur Ecotrel. «On veut instaurer un sas de diagnostic dans le parc», pointe Bernard Mottet. «Si ça (l’appareil) ne fonctionne pas, ça revient chez nous. Sinon, ça va dans une association» qui fait partie du cluster circulaire et solidaire (voir ci-dessous).

Au niveau des chiffres, c’est assez impressionnant : 5,5 millions d’équipements électroniques sont mis sur le marché. Six mille tonnes d’appareils de ce genre ont été collectées en 2017. Un ménage moyen compte «plus de 100 équipements électroniques» selon le patron de l’association. Chaque année, des centaines de milliers de tonnes de déchets d’équipements électriques et électroniques (DEEE) quittent illégalement l’Europe pour être envoyées en Afrique et en Asie.

De son côté, Claude Turmes évoque trois directives européennes sur le déchet qui entreront en vigueur entre avril et mai 2019. Elles imposeront aux membres de l’UE de recycler en «grandes quantités». Le but à atteindre, selon lui, c’est que 65 % des déchets soient recyclés d’ici 2020 au Luxembourg.

Aude Forestier

Le Quotidien respecte la vie privée de ses lecteurs et se conforme strictement aux lois en vigueur sur la protection de la vie privée et des libertés individuelles.

Dans le cadre de la mise en conformité avec le nouveau règlement européen pour la protection des données personnelles (GDPR/RGPD), nous avons mis à jour notre politique de protection des données.




composant electronique maroc
Acheter COMPOSANTS ÉLECTRONIQUES ICI

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *